Yari Verschaeren élu Espoir de l’Année

Yari Verschaeren a une fois encore été récompensé ce mercredi, à l’occasion du gala du Soulier d’Or. Notre médian a reçu le trophée d’Espoir de l’Année. En décembre, il avait déjà reçu le prix d’Espoir Sportif de l’Année et celui de Jeune Footballeur Pro de l’Année en fin de saison dernière. 2019 a été formidable pour Yari Verschaeren, avec ses débuts et son but inscrit chez les Diables Rouges, mais cette récompense supplémentaire le motivera surtout dans le cadre de son retour de blessure.

“Je suis extrêmement content de ce prix. C’était une année fantastique pour moi : j’ai réalisé beaucoup de choses et je suis encore jeune. Je tiens à remercier de nombreuses personnes, qui m’ont permis d’être ici aujourd’hui. Mes parents, ma famille, ma copine qui est là pour moi chaque jour, le club, la direction et mes coéquipiers ! Merci beaucoup !”

À l'âge de 26 ans, Hendrik Van Crombrugge n'était bien sûr plus éligible pour le trophée d’Espoir de l’Année, mais il était bien sûr – et à juste titre – nominé pour le titre de Gardien de l’Année. Lors du premier tour de scrutin, il portait encore les couleurs du KAS Eupen, dont il a été l’un des hommes forts durant des années. Cet été, le sympathique keeper a rejoint les rangs du RSC Anderlecht, où il a immédiatement démontré sa valeur et ceci se traduit désormais par une belle troisième place.

“C'est une grande joie que le travail acharné qu’on accomplit tous les jours pendant l'entraînement et lors des matches soit également apprécié par le public et tous ceux qui suivent le football. À Eupen, j'ai déjà souvent reçu de bonnes critiques, malgré le fait que nous étions en bas de classement. Cet été, j'ai enfin pu passer à un niveau supérieur. Le RSCA me convient parfaitement en tant que club, j'adore la pression inhérente à la performance, et l'ambiance dans le club, qui vous assurent automatiquement de meilleures performances. Pendant la première moitié de saison, mes prestations étaient peut-être un peu les plus visibles, mais j'essaie juste d'apporter ma contribution à l'équipe. Voilà pourquoi je suis ici. Et croyez-moi, tout va bien se terminer. En tout cas, je suis très fier de cette nomination.”

Entre-temps, le Soulier d’Or a également été décerné chez les femmes pour la quatrième fois. Seules les joueuses belges sont éligibles lors de cette élection, qu'elles évoluent en Belgique ou à l'étranger. Parmi les dix joueuses nominées, on retrouvait Tine De Caigny, Laura Deloose et Laura De Neve, pas moins de trois joueuses des RSCA Women. La victoire globale revient pour la quatrième fois à une joueuse active à l’étranger, Tessa Wullaert (Manchester City), mais avec Tine De Caigny et sa belle troisième place, les Mauves occupent toutefois la meilleure position au classement général pour une joueuse de notre championnat. Une belle reconnaissance pour la fantastique année de notre Flame of the Year.

“C'est une belle reconnaissance d'être sur le podium ici avec des joueuses comme Tessa. J'ai été surprise par cette nomination, même si je suis la Flame of the Year. Bien sûr, on espère toujours être de la partie, car j'ai pas mal progressé cette année. Je pense que je suis devenue plus mature, plus forte physiquement et aussi plus efficace. Les trois derniers matches avec les Red Flames, j'ai pu marquer à sept reprises. Après cela, c’est logique d’être un peu plus sous le feu des projecteurs, non ?”

Lire plus

Le RSCA comprend les mesures qui ont été prises par le gouvernement afin d’empêcher la propagation du coronavirus et d’éviter que nos hôpitaux ne soient débordés. Le club est cependant déçu que le public ne puisse plus être le bienvenu dans le Lotto Park.