"Le match de la saison"

Deux jours avant la demi-finale de Coupe face à Genk, Vincent Kompany a évoqué divers sujets. Il est notamment revenu sur la blessure d’Hannes Delcroix, qui l’écartera des terrains jusqu’à l'été. Un coup du sort après avoir récupéré Yari Verschaeren et Elias Cobbaut.

Le T1 a été très étonné par la réaction du jeune Belge. "Hannes m’a surpris par sa réaction. Il a pris la nouvelle très calmement. Malgré le fait qu’il avait l’espoir d’aller à l’Euro avec les Diables, et qu’il avait lancé sa carrière au niveau qu’il souhaitait. Ça montre qu’il est très mature et stable pour son âge. Il est concentré sur son retour, car il sait qu’il devra travailler plus dur que jamais pour revenir. Il est très motivé pour la saison prochaine. Pour nous, c’est dommage. Mais je prends confiance dans le fait qu’il ait bien digéré mentalement une très mauvaise nouvelle."

"Donner une chance à d’autres joueurs"

Vincent sait qu’il peut compter sur ses joueurs pour pallier cette absence. "L’avantage que j’ai avec l’effectif dont je dispose, c’est que beaucoup de joueurs se valent. Dans la continuité, c’est un problème d’avoir perdu Hannes. Mais dans l’actualité, nous pouvons donner l’opportunité à des joueurs comme Elias Cobbaut ou d’autres défenseurs, qui ont déjà joué à ce niveau. Dans le cas d'Elias, le calendrier joue peut-être en son avantage. Mais nous ne pouvons jamais prédire l’avenir. C’est vrai qu’il revient d’une longue blessure. Mais, d’après ce que j’ai vu, il a accompli le travail nécessaire pour revenir dans l’équipe. Nous lui faisons pleinement confiance."

"Toujours difficile de jouer contre Genk"

Même si l’équipe reste sur deux victoires d’affilée contre les Limbourgeois, la rencontre de dimanche est pour le coach Kompany totalement incomparable. "Ce match est différent, non pas parce qu'il s’agit d’un match de Croky Cup, mais bien parce l'adversaire joue différemment en ce moment. Lors des dernières rencontres, nous avons affronté une équipe qui jouait au football. Genk reste une très bonne équipe, mais elle a changé son système de jeu. Notamment en pressant un peu plus bas. Il y a donc de nombreux points qui montrent que la physionomie du match sera différente. Mais nous jouerons néanmoins contre une équipe forte qui dispose de beaucoup de talent et de qualités. Il est toujours difficile d'affronter le Racing, même si nous avons gagné les deux derniers matches cette saison, ce n’était jamais chose aisée."

"Le même état d’esprit au quotidien"

Pour Vincent Kompany, la réalité veut que ce match soit le plus important de la saison du RSCA jusqu’à présent. Mais ceci ne change pas pour autant ses habitudes d'entraîneur. "Il est clair qu’aujourd’hui, ce match a une valeur qui dépasse celle des demi-finales passées, pour les deux clubs. Nous allons aborder cette rencontre avec tout le respect que cette compétition mérite. Mais aussi avec l’objectif d’être à notre meilleur niveau ce jour-là. Ma mentalité est de faire de chaque match le match de l’année. J’essaye, d’une manière ou d’une autre, de transmettre cette mentalité aux joueurs. Je vis effectivement dans cet état d’esprit au quotidien."

Lire plus

De birthdayboy met een goal. Et un tiki-taka #MadeInNeerpede. Victoire de nos U21 : 2-0. 🟣⚪ #OHLAND

 Ces 20 joueurs monteront dans le bus vers Seraing. Olsson reçoit du repos.