"C’est la vérité du terrain qui compte"

Ce mercredi midi, Vincent Kompany a préfacé le match de vendredi face au KRC Genk. Une rencontre face aux hommes de John Van den Brom lors de laquelle Percy Tau sera encore indisponible. La situation du capitaine Hendrik Van Crombrugge est quant à elle encore évaluée au jour le jour.

L’entraîneur ne se montre pas trop inquiet à la vue du nouveau classement général, où le RSCA pointe désormais à la huitième place, après les derniers matches en retard qui ont été récemment disputés. "De la manière dont le championnat se déroule pour le moment, il faut surtout regarder le prochain match. C’est d’ailleurs un championnat particulier cette saison qui fait en sorte qu’au niveau des points tout est encore très serré. L’important pour nous, c’est donc de se focaliser vers ce duel au sommet contre le leader. Selon moi, le groupe des joueurs ne se préoccupe pas d’autre chose."

"Genk est une équipe solide, dont le fond de jeu est très clair. Une équipe qui dispose de joueurs qui font la différence. Beaucoup de garçons ont de bonnes statistiques dans le classement des buteurs et des assists. Des individualités qui savent s’astreindre à un travail collectif et aussi faire la différence. C’est une formation assez complète, qui joue bien au ballon et qui a aussi assez d’expérience. Leurs principes sont clairs, c’est ce qui fait leur force. C’est clairement l’équipe en forme du championnat, mais j’ai cependant beaucoup d’envie et de confiance en vue de notre performance de ce vendredi."

Au classement général mis à jour de la Jupiler Pro League, les Mauve et Blanc ne comptent que trois points de plus que la saison passée à la même époque. "J’éviterais de comparer les points que nous possédons actuellement avec ceux de la saison passée. Le plus important pour moi, c’est effectivement de faire en sorte que l’équipe dont nous disposons aujourd’hui – laquelle n’est pas non plus la même que celles des défuntes saisons – continue de progresser. Je suis là afin de permettre à notre équipe de s’imposer vendredi, pas pour poser des comparaisons avec les dernières saisons."

Le coach a expliqué comment il pose ses choix en matière de sélection. "C’est toujours la vérité du terrain qui parle. Je n’ai pas d’envie personnelle d’aligner tel ou tel joueur. La seule réponse qui compte, c’est sur le terrain. Je suis franc et ouvert. Car j’ai toujours apprécié les entraîneurs qui l’étaient avec moi. La base, c’est de se donner à 100%. Nous avons un groupe talentueux, qui doit réussir grâce à sa solidarité et une attitude impeccable. Ce que je demande est clair. Chacun est capable de correspondre aux bases que je demande. Mais au bout du compte, je ne peux en aligner que 11…"

Lire plus