Succès au Kiel après un vrai match de Coupe

Ce mercredi, les Mauves ont disputé leur duel des seizièmes de finale de Croky Cup au Kiel. Kemar Roofe a fait ses débuts avec le Sporting, tandis que Michel Vlap, Samir Nasri, Vincent Kompany et Albert Sambi Lokonga (suspendu) faisaient leur retour dans le onze de base. Face au Beerschot, les Bruxellois se sont imposés de justesse sur la marque de 2-3.

D’entrée, les visiteurs ont mis la pression et une tentative de Nacer Chadli a été sauvée de justesse par la défense adverse. Les locaux ont rapidement répliqué par l’entremise de Noubissi dont la reprise a cependant manqué le cadre. L’essentiel de la possession du ballon était anderlechtoise, mais ce sont pourtant les locaux qui ont pris l’avantage quand un coup franc excentré de Holzhauser a échappé à toute la défense et à Hendrik Van Crombrugge pour terminer sa course au fond des filets. À la demi-heure, Vincent Kompany s’est blessé et il a été remplacé par Sieben Dewaele. Et c’est justement suite à un bon travail de ce dernier qu'Alexis Saelemaekers a permis à Samir Nasri d'égaliser, à l’approche du repos, sur un envoi de toute grande classe.

Dès la reprise, Jeremy Doku est monté au jeu en remplacement de Michel Vlap. La première vraie occasion fut à mettre à l’actif des Anversois. Formé au RSCA, Jorn Vancamp a isolé Saint-Louis dans le rectangle, mais Hendrik Van Crombrugge est sorti dans ses pieds afin d’éviter le pire. À un quart d’heure du terme, Jorn Vancamp a été exclu pour deux cartons jaunes. Quelques instants plus tard, nos couleurs sont passées en tête grâce à un own-goal de Pierre Bourdin, poussé à la faute par un pressing de Kemar Roofe. Malgré son infériorité numérique, le Beerschot a réussi à égaliser à deux minutes de la fin par Loris Brogno. Dernier homme, Derrick Luckassen a quant à lui été exclu dans les arrêts de jeu.

Après cette fin de temps réglementaire au scénario pour le moins incroyable, notre équipe a entamé les prolongations par un changement. Isaac Kiese Thelin a repris le rôle de Kemar Roofe en pointe de l’attaque. C’est toutefois Loris Brogno qui a contraint notre dernier rempart à se détendre. Sur un très bon coup franc, Alexis Saelemaekers a failli trouver la faille, mais le gardien Vanhamel s’est lui aussi interposé avec brio. Dans la seconde partie de ces prolongations, Alexis Saelemaekers a délivré une passe décisive parfaite en direction d’Isaac Kiese Thelin et l’attaquant suédois ne s’est pas fait prier pour faire 2-3. Malgré une ultime grosse opportunité pour les Rats, le RSCA s’est donc qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe.

Beerschot VA : Vanhamel, Prychynenko (86’ Brogno), Saint-Louis (98’ De Keersmaecker), Holzhauser, Noubissi (73’ Placca), Bourdin, Sanusi, Vorogovskiy, Halaimia, Tissoudali (80’ Dom) & Vancamp

RSCA : Van Crombrugge, Kompany (25’ Dewaele), Vlap (46’ Doku), Nasri (85’ Kayembe), Chadli, Luckassen, Sandler, Lokonga, Sardella, Saelemaekers & Roofe (90’ Kiese Thelin)

Buts : 20’ Holzhauser (1-0), 41’ Nasri (1-1), 79’ Bourdin (1-2, own-goal), 89’ Brogno (2-2) & 106’ Isaac Kiese Thelin (2-3)

Lire plus