Put the pressure on

Des visages très frais, dès 7 heures et demie du matin, dans la salle du petit-déjeuner de l'hôtel Caleia Mar Menor à Torre-Pacheco. Tout le monde avait clairement bien digéré le solide premier jour d'entraînement et personne ne se semblait guère se soucier de nouvelle journée intensive qui figurait au programme.

Dès 9h, l’ensemble du groupe s’est rendu dans le fitness de la Pinatar Arena pour un échauffement en vue de la première séance du jour. De bonnes nouvelles de l’infirmerie, car Kemar Roofe semblait libéré de ses problèmes de digestion et la gêne aux côtes dont souffrait Peter Zulj était de l’histoire ancienne.

Avec grand enthousiasme, les 29 joueurs sont montés sur la pelouse d'un vert profond, où le performance coach Bram Geers leur avait concocté un exercice créatif de circulation de balle pour la suite du warming-up. Un entraînement de coordination rapide et de passing en deux touches de balle sur un tempo élevé.

Ce rythme n’a ensuite plus baissé jusqu’au bout. Trois groupes se sont exercés à une circulation de balle fluide sur trois parties différentes de terrain. Les joueurs défensifs ont travaillé leur relance. Le compartiment offensif a quant à lui travaillé les centres depuis les flancs. Doku, Roofe & co se sont montrés fort précis.

Une deuxième séance ouverte au public

Pour faire plaisir aux nombreux supporters présents, le staff technique a décidé d’autoriser un accès complet au public pour la séance organisée dans l’après-midi. Et ces fans ont à nouveau pu voir un groupe très fortement concentré. Les exercices de musculation initiaux leur ont offert des images amusantes.

Ensuite, Max de Jong – l’entraîneur des gardiens qui est désormais aussi arrivé en Espagne – a mis solidement ses portiers à contribution, tandis que le reste des Mauve et Blanc ont donné une suite à la séance matinale. Cette fois, la reconstruction devait se faire sous haute pression et dans une rapide reconversion.

Les petits matches disputés en un contre un ont amené un agréable changement d’air et beaucoup d’animation dans le groupe anderlechtois. Beaucoup de grinta, d’envie de gagner, avec des duels acharnés négociés sur le fil du rasoir… et sous les encouragements des joueurs qui attendaient patiemment leur tour.

La journée s’est terminée par une petite compétition. Les quatre gardiens ont été mis à contribution et l’accent a encore été mis sur une reconversion rapide malgré une intense pression. Et c’est l’équipe composée de Nasri, Bakkali, Trebel, Sardella, Chadli, Dewaele, Amuzu et Roef qui s’est alors imposée !

Ce mercredi, la journée sera une nouvelle fois extrêmement chargée et les lumières s’éteindront donc sans aucun doute fort tôt ce soir au #CampMauve. Que nos fans peuvent suivre via Facebook, Twitter et Instagram.


Découvrez ci-dessous la large interview de Marco Kana !

Lire plus

Notre club vient d’apprendre avec très grande tristesse le décès de Rob “Robbie” Rensenbrink survenu vendredi soir au terme d’une longue maladie.