“We love purple, white and... green!”

L’entre-saison est une période de repos pour les joueurs et le personnel. En revanche, le moment est venu pour les jardiniers de passer à l’action et de s’occuper des terrains. Mais comment s’y prennent-ils ?

Quelques semaines avant le terme de la saison, le greenkeeper Gwennaël Degrendel et son équipe établissent un planning avec le consultant Michel Poncelet. Ils peuvent alors travailler efficacement. Et ça porte ses fruits. Fin mai, la plus grande partie du travail est d’ores et déjà terminée sur les terrains de l’équipe première et des U21.

Il convient parfois de procéder au remplacement complet d’une pelouse, mais il n’est pas nécessaire de procéder à une telle opération chaque année. Un seul terrain a donc été intégralement remplacé en cette fin de saison au centre d’entraînement de Neerpede. Et pour tous les autres, c’est une régénération des terrains qui a été choisie.

Dans ce cas, c’est alors environ 50% de l’ancienne surface de jeu qui est retirée. Il s’agit ici essentiellement d’herbe morte. Des petits trous sont ensuite percés dans le sol à l’aide d’un aérateur. Grâce à la ventilation de la pelouse qui est désormais bien meilleure, les racines peuvent s’enfoncer un peu plus profondément qu’au préalable.

Ces trous, dont la profondeur est de 20 à 25 cms, sont ensuite remplis de sable. Tout est aplani et le moment est venu de ressemer. Le plus gros du travail est fait. Une belle pelouse verte apparaît vite. Gwennaël et son équipe (Tomas, Ludovic, Gaetan) s’en occuperont toute la saison. Pour certains travaux, on fait appel à un partenaire externe.