"Veiller à encore plus de transparence dans le foot"

Michael Verschueren, administrateur délégué du RSC Anderlecht, aide l'ECA - qui est l'association européenne des clubs - à surveiller les règles financières pour les clubs de football. Une matière compliquée et extrêmement importante, surtout maintenant que l'argent prend de plus en plus de place dans le monde du football. Michael Verschueren nous a donné un petit mot d'explication sur les mesures qui sont, et seront bientôt, prises par l'ECA dans ce domaine.

Au sein de l'ECA, Michael Verschueren est membre du Conseil exécutif et aussi président du groupe de travail 'finances'. Ça signifie qu'il surveille de très près le respect des règles du fair-play financier. Dans les grandes lignes, les clubs ne peuvent, sur une période de trois saisons, dépenser plus de 30 millions d'euros de plus que les revenus tirés de leur fonctionnement quotidien s'ils veulent recevoir une licence pour disputer l'Europa League ou la Champions League. À partir de la saison prochaine, ces règles seront encore plus strictes.

"De la saison prochaine jusqu'en 2021, l'UEFA retirera 3,25 milliards d'euros de recettes du football européen, soit près d'un milliard d'euros de plus que durant les trois saisons précédentes", expliquait Michael Verschueren. "Les clubs gagneront aussi plus d'argent dans les compétitions européennes. En raison de cette avalanche de revenus, la transparence doit s'améliorer et les règles doivent être identiques pour tout le monde. L'intention est désormais d'encourager les clubs à faire davantage preuve d'une bonne gestion financière et à les rendre plus résistants durant les moins bonnes années sur le plan sportif. Les règles doivent demeurer équilibrées afin que le football reste attractif pour les investisseurs extérieurs. Il ne peut être envisagé de gommer toute place pour des injections de capital en provenance du monde extérieur au foot. Plus de transparence aidera aussi à faire en sorte que les reprises de clubs se passent mieux, car les règles comptables seront beaucoup plus claires."

Afin d'y parvenir, l'ECA propose un certain nombre de nouvelles mesures. Un test de résistance est par exemple mis en place pour aider l'UEFA à intervenir plus rapidement dans le cas où ça s'avère nécessaire. Quand il y aura suffisamment d'indices qui montrent que quelque chose ne va pas, ils pourront alors passer plus rapidement à un audit financier du club en question. Autre nouveauté : dès la saison prochaine, tous les clubs seront contraints de faire des relevés financiers de tous les chiffres clés (avec aussi, en plus du chiffre d'affaires, du bénéfice et du bilan, un aperçu de l'origine de l'argent et de l'utilisation qui en est faite) et d'en faire la publication sur leurs sites internet. L'un des chiffres qui devront être communiqués est le montant qu'ils consacrent aux commissions des agents de joueurs. À partir de mai 2018, les clubs devraient être aidés par une nouvelle norme comptable internationale. Cette nouvelle norme comptable devrait aussi faciliter le respect des règles de fair-play financier.

Lire plus

#Superleague | Standard 0-1 #RSCA ⚽️ Goal: 35' Tine De Caigny (assist Sarah Wijnants) 💪 #GoLadies