Rétro: les Anderlechtois devenus T1 des Carolos

Vendredi soir, le RSC Anderlecht se produira en Play-Off 1 sur le terrain du Sporting Charleroi. Par le passé, de nombreux anciens joueurs anderlechtois sont devenus coachs au Mambourg. Nous vous rappelons les noms des six anciens joueurs bruxellois qui sont devenus ensuite entraîneurs des Carolos !

Felix Week fut le premier ex-Anderlechtois à devenir coach des Zèbres. Le gardien bruxellois fut formé chez les Mauve et Blanc et, après une courte période au Racing Gent, il disputa 134 matches sous nos couleurs entre 1950 et 1961, remportant au passage six titres nationaux. Il coacha ensuite notamment le RWDM, lors de leur dernier titre en 1975, avant de prendre en charge les destinées sportives des Carolos entre 1976 et 1978. Il dut s'y contenter d'une finale, perdue, en Coupe de Belgique. Felix Week décéda en juin 2000 à l'âge de 71 ans.

André Colasse (74 ans) fut le premier à suivre les traces de Felix Week vers le Hainaut. Il joua pendant neuf saisons au Sporting Charleroi avant d'enfiler la vareuse anderlechtoise lors de l'exercice 1970-1971. Il ne demeura que pendant une saison au RSCA avant de filer au RAEC Mons et il ne joua ensuite plus au plus haut échelon du football national. En 1984, André Colasse devint le coach principal des Zèbres, auxquels il permit alors de remonter en première division. En 1987, Aimé Anthuenis - qui fut également notre entraîneur - lui succéda.

Georges Heylens (76 ans) évolua pendant toute sa carrière au RSCA. Entre 1960 et 1973, l'arrière droit joua 452 rencontres avec les Mauve et Blanc. Il remporta sept titres et trois coupes, mais sa carrière fut brutalement interrompue par une grave blessure. Georges Heylens se dirigea alors vers la carrière d'entraîneur. Il fut le coach principal de l'Union Saint-Gilloise, de l'Eendracht Aalst et du Lille OSC. Entre 1990 et 1992, Georges Heylens devint le T1 du Sporting Charleroi avant de passer au RFC Seraing, à Gençlerbirligi et à l'UR Namur.

Luka Peruzovic (66 ans) est le seul de la série de nos ex-joueurs à avoir dirigé à la fois les Carolos et les Anderlechtois. Le Yougoslave disputa 222 rencontres au RSCA entre 1980 et 1986. Moustache de velours remporta au passage trois titres, une coupe de Belgique et, surtout, une Coupe de l'UEFA. En 1991, il devint le coach principal du Sporting Charleroi et, à peine une saison plus tard, il se retrouva à nouveau au Parc Astrid. Malgré une place de leader, il le quitta dès janvier 1993. Il enchaîna ensuite quatre passages dans le dug-out carolo. Luka faillit mener les Zèbres au football européen entre 1995 et 1997. Lors de la saison 1998-1999, il fut à nouveau leur entraîneur principal. En 2011-2012, il devint le directeur technique carolo et, ensuite, le T1 quand le coach Zoltan Kovacs fut licencié. En février 2013, il joua encore le rôle d'intérimaire pendant un mois lors du départ du coach Yannick Ferrera. 

Stéphane Demol (52 ans) a joué 73 matches avec le RSCA entre 1984 et 1988. Malgré le fait qu'il ne fut pas un titulaire indiscutable au stade Constant Vanden Stock, il y fêta trois titres et une coupe de Belgique. Après avoir raccroché ses crampons, Stéphane Demol devint lui aussi entraîneur. Suite à des passages au KV Mechelen et à Egaleo en Grèce, il fut l'entraîneur adjoint au Standard et chez les Diables Rouges. Après avoir été le coach principal du club cypriote d'Ethnikos Achna, il fut le T1 du Sporting Charleroi lors de la saison 2009-2010. Le 31 octobre 2009, il décida cependant de quitter ses fonctions chez les Zèbres, pour terminer ensuite la saison à l'Aris Limassol à Chypre. Stéphane Demol travailla dès lors encore en Thaïlande et en Arabie-Saoudite, mais notre ex-joueur semble actuellement sans club.

Enzo Scifo (52 ans) est le dernier ancien Anderlechtois à être passé chez les Zèbres comme entraîneur principal. Lors de ses deux périodes au RSCA (1983-87 & 1997-2000), l’Italo-Belge, disputa 249 duels, lors desquels il marqua 56 goals et décrocha quatre titres nationaux, une Supercoupe et un Soulier d’Or. Lors de l’été 2000, Enzo Scifo et quelques proches prirent le pouvoir au Sporting Charleroi. Alors âgé de 34 ans, il débuta la saison comme meneur de jeu, capitaine, directeur sportif et vice-président du club hennuyer. Dès novembre, Enzo Scifo devint même entraîneur-joueur, mais il ne joua plus en raison de problèmes à la hanche. En tant que coach, il dut encaisser quelques solides critiques et il mit donc fin à sa collaboration avec les Carolos en juin 2002. Il coacha ensuite encore l’AFC Tubize, l’Excelsior Mouscron, le RAEC Mons et les Espoirs belges, mais il n’est plus actif comme entraîneur depuis 2016.

Lire plus

#Superleague | Standard 0-1 #RSCA ⚽️ Goal: 35' Tine De Caigny (assist Sarah Wijnants) 💪 #GoLadies