Merci beaucoup, Tom

Nous avons assisté à la fin de carrière de nombreux joueurs. Après son passage au RSCA, Milan Jovanovic s'est retiré du football. Sur la pointe des pieds, sans match d'adieu, sans grande fête... Juste une petite communication pour certains journalistes de Serbie. Ses adieux sont donc passés totalement inaperçus.

Tous ces titres qu’ils a aidé à gagner ici et ailleurs, d'innombrables buts, les uns plus importants que les autres, ses dribbles inimitables - qu’appréciaient ses amis et rivaux - méritaient sans doute mieux. Mais c’est cependant toujours le joueur qui décide quand et comment il se met à la retraite footballistique.

Nicolas Frutos a aussi mis fin à sa carrière au RSCA. Lors du dernier match avant les vacances d'hiver, il est monté sur le terrain avant le match pour remercier les fans et nous a tous serrés dans ses bras au bureau. Rien de plus. Il est ensuite parti pour son pays d'origine, l'Argentine. En versant une petite larme.

Ce week-end, les journaux l’ont brièvement écrit : Tom De Sutter arrête de jouer au foot. Pour l'avoir bien connu, Tom De Sutter est un homme simple et intelligent. Nous l'avions fait venir du Cercle en janvier 2009 où il marquait à n’en plus finir et avait terminé juste derrière les trois grands avec les Vert et Noir.

Nous l'avons attiré afin de compenser les nombreux soucis de Nico Frutos. En 2010, il a dû faire face, en pointe, à la concurrence d’un adolescent, Romelu Lukaku. De plus, Tom a lui aussi été freiné par des blessures gênantes. Il a cependant célébré son premier titre contre le Club Brugeois au stade Jan Breydel.

Après le départ de Romelu Lukaku pour le Chelsea FC, le RSC Anderlecht a décidé de recruter Dieumerci Mbokani. La préférence fut alors à nouveau donnée au nouvel achat, mais Tom De Sutter a cependant adopté une attitude collégiale. En 2012, il a célébré un second titre de champion avec le RSC Anderlecht.

Lors de la saison 12-13, la relève du coach Ariël Jacobs a été prise par John van den Brom, lequel a aussi choisi Mbokani en attaque. Mais Tom a eu pas mal d'occasions de jouer et a marqué régulièrement : 12 buts en 31 duels. En novembre 2012, il a inscrit son 1er goal en Champions League contre l'AC Milan.

C’est au terme de cette même saison que Tom De Sutter a célébré comme il se doit son troisième et dernier titre en Mauve et Blanc. Il voulait enfin être le premier choix en attaque et il a donc déménagé au Club Brugeois, d’où il est parti après deux saisons pour rejoindre la formation de Bursaspor en Turquie.

Sur et en dehors des terrains, Tom De Sutter était un véritable gentleman, aimé de tous. Wasyl l'avait surnommé Ketje, pour sa ressemblance avec notre mascotte, selon lui. C'était un footballeur très élégant qui méritait bien un petit hommage. Voilà qui est fait. Tom, c’était vraiment la moindre des choses.

Merci pour tout.

Lire plus

Black Friday

Black Friday c'est aujourd'hui et cela signifie des réductions intéressantes sur divers articles de notre webshop.