"Jamais vraiment eu de deuxième mi-temps"

Ce mercredi 29 novembre 2017, le Standard de Liège est venu s’imposer au stade Constant Vanden Stock (0-1) dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique. Le RSC Anderlecht ne renouera donc malheureusement pas encore cette saison avec la victoire dans cette compétition. La manière dont les Liégeois l’ont emporté au Parc Astrid fait couler beaucoup d’encre. Ce sujet fut également très largement évoqué lors de la conférence de presse du coach Hein Vanhaezebrouck.

"Le Standard a bien joué en première période", avouait-il. "Ils ont remporté plus de duels, ils avaient plus envie que nous et leur avantage était mérité. Mais nous ne nous jetterions pas non plus au sol à la moindre occasion une fois que nous prendrions l’avantage. C’était clairement orchestré. Il y avait un joueur au sol toutes les trente secondes. Chaque fois que nous rentrions dans le rythme, il était cassé de cette manière. Sur base des occasions, la balance aurait pu pencher des deux côtés, car nous aurions pu hériter d’un penalty et le ballon a frappé le montant. Nous sommes beaucoup mieux ressortis des vestiaires avec une autre mentalité et nous avons gagné des duels, mais le cinéma a alors commencé. Il n’y a jamais vraiment eu de deuxième mi-temps. L’arrêt a au moins duré quinze minutes, mais nous n’avons reçu que six minutes de temps additionnel… De nouveau, les équipes qui font tout pour interrompre le jeu sont toujours récompensées en Belgique. Le soutien des supporters fut fantastique, ils étaient pleinement derrière l’équipe, à part le fait qu’ils ont jeté des projectiles sur le terrain, c’est dommage. Mais bon, je pense que des choses plus graves se sont passées dans d’autres stades."

Lire plus

Le service ticketing nous signale que le match de championnat de ce dimanche 25 février entre le RSCA et l'Excel Moeskroen affiche désormais complet.