Fiers de nos Sportingboys à la Coupe du Monde

Plusieurs joueurs et anciens joueurs des Mauve et Blanc défendent et ont défendu les couleurs de leur pays lors de la Coupe du Monde en Russie. Un aperçu. 

Dans le groupe F, la Suède a réussi à se qualifier pour le second tour. Elle a même terminé de façon surprenante à la première place. Cette poule s’annonçait pourtant compliquée avec l’Allemagne, le Mexique et la Corée du Sud. Isaac Kiese Thelin est monté trois fois au jeu et il a donné un assist lors de la victoire 0-3 contre le Mexique. Une autre vieille connaissance en huitième de finale est Lucas Biglia. L’ancien capitaine des Mauve et Blanc évolue désormais à l’AC Milan et il assuré son ticket pour le top 16 avec la sélection argentine.

Il y a évidemment aussi beaucoup de Sportingboys dans le groupe des Diables Rouges. Notre capitaine Leander Dendoncker était titulaire contre l’Angleterre, alors que la qualification était déjà en poche. Le coach Roberto Martínez a aussi lancé Adnan Januzaj dans le onze de base. Le médian, formé à Neerpede et qui joue désormais à la Real Sociedad, l’a remercié pour sa confiance en inscrivant le seul et unique but du match ! Vincent Kompany a pu monter à un quart d’heure du terme face aux Britanniques. Depuis longtemps, Vince est le capitaine incontesté de Man City et il remplit un rôle très important de leader dans le groupe belge.

Youri Tielemans a lui aussi pu faire l’étalage de son grand talent sur le sol russe. Lors du duel décisif contre la Tunisie, il a même fait mieux que ça en délivrant un service de qualité pour Michy Batshuayi qui se chargea du 5-1 ! Monté en remplacement de Dries Mertens, un autre joueur au passé anderlechtois, Youri n’a eu besoin que de quatre petites minutes pour être décisif. Contre l’Angleterre, il a lui aussi joué nonante minutes.

Mais le plus grand porte-drapeau de la formation anderlechtois dans cette compétition est Romelu Lukaku. Avec quatre buts inscrits, il s’était hissé en tête du classement des buteurs en compagnie de Cristiano Ronaldo, mais il a désormais été dépassé par l’Anglais Harry Kane, lequel est comme lui resté sur le banc ce jeudi soir. Big Rom aura heureusement encore largement le temps de faire exploser son compteur de buts d’ici la finale !

Fin de l’aventure russe

Par contre, le Sénégal de Kara Mbodji peut faire ses bagages. Par le passé, King Kara a déjà porté le brassard en équipe nationale a plusieurs reprises, mais il a perdu sa place de titulaire après son opération au genou. Le défenseur central n’a pas joué à la Coupe du Monde. Cheikhou Kouyaté a participé aux trois matches. Passé au RSCA entre 2009 et 2014, il défend actuellement toujours les couleurs de West Ham United.

Après avoir marqué 45 goals en 93 matches en championnat avec les Mauve et Blanc, Lukasz Teodorczyk fut à chaque fois réserviste avec la Pologne, qui n’a inscrit que quatre buts. Être le suppléant d’un joueur tel que Robert Lewandowski du Bayern Munich n’est naturellement pas un déshonneur. Contre la Colombie, notre buteur est monté au jeu, mais il n’a malheureusement pu empêcher l’élimination des siens.

Le tournoi de l’équipe nationale de Serbie s’est aussi terminé à ce stade de la compétition. Uros Spajic, Luka Milivojevic et Aleksandar Mitrovic (qui ont tous évolué tous les trois au Sporting) n’ont pas survécu au premier tour. Aussi passés au Parc Astrid, Mahmoud 'Trezeguet' Hassan (Egypte), Mbark Boussoufa (Maroc) et Osama Hawsawi (Arabie Saoudite) vont également quitter la Russie et la Coupe du Monde.

Lire plus

"Nous allons apprendre, nous allons progresser et nous allons bosser. Chaque revers ne fait que me motiver à travailler encore plus fort."

vincent kompany