Celestine Babayaro, l’artiste nigérian

C’est André Denul, ancien joueur du RSC Anderlecht devenu agent, qui l'a amené à Bruxelles en 1994. Celestine Babayaro (29/08/78) avait alors 16 ans. Il est immédiatement devenu champion en 1995. Cette année-là, mais aussi l'année suivante, Celestine a été élu jeune espoir de l'année et, en 1996, il a également remporté le Soulier d’Ébène, le trophée du meilleur footballeur africain de l'année évoluant sur les terrains belges.

Celestine Babayaro était un joueur complet qui avait tout pour réussir. Malgré sa petite taille (1m66), il était fort de la tête. En tant que défenseur, il réduisait les attaquants au rôle de figurants et partait souvent à l’offensive. Il a marqué 11 buts pour les Mauves, invariablement suivis de son spectaculaire salto. Son talent n'est pas passé inaperçu en Europe et il a remporté la médaille d’or avec le Nigéria aux Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996.

Même si nous le chérissions, son départ devint inévitable. En 1997, il était prêt pour la prochaine étape. Nous l'avons cédé pour 2,25 millions de livres sterling (plus de 3 millions d'euros), un montant alors record pour un adolescent, à Chelsea. Dès le début, il a été freiné par une grave blessure et il est ensuite rentré en concurrence avec Graeme Le Saux. Lors de son séjour de sept ans chez les Blues, Celestine a joué plus de 200 matches.

Celestine Babayaro a disputé deux Coupes du Monde (1998 et 2002) et une Coupe d'Afrique en 2004. En 2005, il partit pour Newcastle United en transfert gratuit. Là aussi, il est devenu l'arrière gauche titulaire. Le 10 février 2007, douze heures avant un duel important contre Liverpool, on lui annonce le décès de son jeu frère David (tuberculose). Celestine s’est alors rendu immortel à Newcastle en livrant une prestation somptueuse.

En 2008, il a joué aux USA avec le LA Galaxy de David Beckham. Une aventure qui n'a duré qu'un demi-match… Celestine Babayaro est toujours la plus jeune débutant en Ligue des Champions après ses débuts avec le RSCA contre le Steaua Bucarest le 23 novembre 1994. Il avait exactement 16 ans et 87 jours. Il n'a joué que 37 minutes. Son orgueil juvénile lui avait alors fait prendre un carton rouge. Babayaro reste un Sporting boy.

Lire plus

Black Friday

Black Friday c'est aujourd'hui et cela signifie des réductions intéressantes sur divers articles de notre webshop.