Beaucoup d’engagement, même en team building

Quatrième jour lors du stage hivernal espagnol du RSC Anderlecht et tout le monde a fort heureusement franchi sans encombre ces derniers jours de travail intensif sur le terrain. Quelques raideurs et soucis mineurs, mais aucune blessure grave n'est à signaler, malgré la charge élevée et les duels parfois pour le moins affûtés. “Je n’avais que rarement vécu cela lors d’un stage de préparation, que tout le monde lutte aussi farouchement dans tous les duels.” Michel Vlap semblait d'ailleurs apparemment assez surpris par leur intensité. “Mais ça reste cependant un bon signe”, lançait le sympathique Néerlandais depuis la table de massage.

L'ensemble du groupe a été autorisé à rester un peu plus longtemps au lit ce jeudi matin afin de récupérer pour le mieux. La séance d’entraînement de la journée était programmée à la Pinatar Arena à 10h30 seulement. Seul Davy Roef a été autorisé à rester à l'hôtel. Le gardien de but s'est senti un peu faible et le médecin du club Kristof Sas l’a dès lors contraint au repos.

Un foot fun était prévu pour le reste du groupe. Après l'étirement obligatoire, de petits groupes se sont répartis sur le terrain d'échauffement pour des petits jeux dans un esprit de compétition, avec un rondo (deux chasseurs dans un carré doivent conquérir le ballon), le maintien du ballon en l’air dans un espace limité, du tennis football, ... et celui qui se plantait se faisait comme de coutume maltraiter l’oreille par ses coéquipiers. Ambiance assurée.

Certains joueurs ont pu s’écarter au moment où le groupe est passé à l’entraînement sous forme de matches sur le grand terrain. Nacer Chadli a participé à quelques parties avant de rejoindre – comme hier – Nasri, Roofe, Vanden Borre et Bakkali dans la salle de fitness. Il est important de maintenir ces joueurs dans un bon état de fraicheur après leurs blessures.

Les matches disputés étaient à nouveau remplis de solides duels, d'actions rapides et de forts jolis buts. Anouar Ait El Hadj a d’ailleurs signé l'un des plus beaux joyaux, que vous pouvez d’ailleurs apercevoir dans une story postée sur notre page Instagram officielle.

Un team building où tout le monde n’a rien lâché

Après le repas, les joueurs ont pu se reposer jusqu’à 16h, puis tout le monde s'est présenté pour un team building organisé par la psychologue sportive Ellen Schouppe. Le noyau était divisé en huit groupes de quatre et devait effectuer des tests dans tout le domaine hôtelier. Des tests qui visaient la coordination, la communication, mais aussi la pensée créative et collective.

L'atmosphère et le dynamisme présents sur le terrain d'entraînement ont également refait surface dans cette activité. La volonté de gagner et l'ardeur lors de l'exécution des tests, ou la déception certaine en cas de revers, ont aussi été particulièrement marquantes.

L'équipe de Vincent Kompany (étendue à 8 membres pour le dernier jeu), Pär Zetterberg, Max de Jong et Adrien Trebel a remporté la finale en retirant un fusible imaginaire d’un baril de poudre dans le plus pur style Mission Impossible. Une combinaison de bonne collaboration, d'inventivité et de force. Tout ce que l’on peut attendre d'un tel team building.

Déception chez les perdants, mais surtout une grande satisfaction pour tout ce que cette quatrième journée a pu apporter. Demain, le groupe s’entraînera dans l’après-midi. Samedi, deux matches seront disputés. À 11h contre le FC Lugano et à 18h contre le Livingston FC. Vous pouvez tout suivre via Facebook, Twitter et Instagram (stories & wall).
 

PHOTOS

Lire plus

Notre club vient d’apprendre avec très grande tristesse le décès de Rob “Robbie” Rensenbrink survenu vendredi soir au terme d’une longue maladie.