Argentinos Juniors: 1ère partie

En ces temps de quarantaine, nous voulons prendre le temps de nous rappeler des moments spéciaux et de nombreuses figures qui ont façonné notre impressionnante histoire.

C’est grâce à la combinaison de jeunes formés au club, de Van Himst à Vercauteren, de Lukaku à Tielemans et Verschaeren, complétée par de nombreux footballeurs étrangers qui nous ont considérablement renforcés, que le RSCA est devenu le club qu’il est. Néerlandais, danois, tchèques et… argentins. Les trois premiers Argentins avaient, directement ou indirectement, un club en commun : Argentinos Juniors, mais c'est moins important.

Sur les quatre joueurs argentins qui ont débarqué au Parc Astrid en 2005 et 2006, un seul n'a pas réussi : Christian Leiva. El Negro a déménagé après une saison au Sporting Charleroi. Chacun dans leur style, les trois autres furent des joueurs de grand talent. Le Sporting a un faible pour les Argentins qui le lui ont d’ailleurs bien rendu.

Nicolas Pareja a fait ses débuts en première équipe d'Argentinos Juniors à l'âge de 20 ans, le club d'origine d'un certain Diego Maradona. Il était alors le seul joueur qui parvenait à garder… Nicolas Frutos d'Independiente hors du match. En 2006, dans le sillage de ce même Frutos, il effectua le long voyage vers le RSCA pour 2 millions. Il fut recruté comme remplaçant de Vincent Kompany, juste parti pour Hambourg. Celui que Nicolas Frutos a surnommé "Le Couteau" était un fantastique défenseur polyvalent. Gracieux, techniquement solide, mais un peu lent. Un manque de vitesse qu’il a toujours compensé par une très grande intelligence de jeu. Après deux saisons et un titre olympique décroché aux côtés de grandes pointures telles que Lionel Messi, Ángel Di María et Javier Mascherano notamment, mais également un titre de champion, une coupe et une supercoupe avec les Mauve et Blanc, Nicolas partit pour l'Espanyol Barcelone et fit ensuite les beaux jours du Spartak Moscou et du FC Séville, un club de pointe avec lequel il a remporté deux fois l’UEFA Europa League.

Lire plus

Black Friday

Black Friday c'est aujourd'hui et cela signifie des réductions intéressantes sur divers articles de notre webshop.

Parlons brusseleir
Le clasico, c’est Bruxelles contre Liège. L’une des meilleures façons de préparer ce match et de bien se mettre dans l’ambiance, c’est d’apprendre à parler brusseleir… Voici un mini-lexique footballistique bruxellois !