#Zeno2025

Des U8 jusqu'à ses débuts en équipe fanion : Zeno Debast est un pur talent de Neerpede. Zeno a franchi avec brio toutes les étapes au sein de la RSCA Belfius Academy. Le jeune numéro 10 s’est progressivement mué en solide roc défensif. Un joueur dans le pur style de la maison : habile techniquement, calme au ballon et capable de très bonnes relances.

Après une toute première apparition dans le noyau A la saison dernière, l’entraîneur Vincent Kompany l'avait fait débuter dans le onze de base pour la première fois en février dernier, contre le KAS Eupen, au Lotto Park. Des débuts qui ne sont absolument pas passés inaperçus et qui ont surtout permis à Zeno, 18 ans, de réaliser son plus grand rêve.

"Mon plus grand souhait était de m'asseoir un jour dans ce vestiaire, de m'entraîner sur ces terrains, de jouer mes premiers matches dans ce stade", déclarait Zeno. "J'ai vu des gars comme Youri Tielemans et Leander Dendoncker y parvenir devant moi. J'ai toujours rêvé de pouvoir faire mes débuts avec le club de mon cœur, tout comme eux. Mais il est également important que nous, les jeunes joueurs, restions patients jusqu'à ce que le bon moment arrive. C'est désormais chose faite, mais c'est maintenant à moi de poursuivre le travail entamé ici et d'inscrire mon nom dans la belle histoire de ce club."

Le club a récompensé Zeno en lui proposant une prolongation de contrat jusqu'en 2025. "Il y a peu de défenseurs centraux qui soient aussi bons au ballon que Zeno. Physiquement, il a encore une marge de progression et nous allons maintenant y travailler ensemble", lançait Peter Verbeke (CEO). "Zeno montre que le travail et la patience sont les bons moyens pour atteindre le succès. Après tout, il y a peu de clubs européens comme le RSC Anderlecht qui permettent à autant de jeunes joueurs de la maison de débuter au plus haut niveau.”

Lire plus

Comme abonné, vous pouvez renouveler votre abo pour la saison prochaine dès maintenant. Les nouveaux fans peuvent s'inscrire sur la liste d'attente pour être les premiers à choisir par la suite.