Un goût de trop peu contre Charleroi

Ce dimanche soir, le RSC Anderlecht recevait le Sporting Charleroi au Parc Astrid. Les Bruxellois ont malheureusement concédé un partage dans les derniers instants.

Dès la première minute, Thomas Didillon a dû se détendre sur un envoi croisé d’Ali Gholizadeh. Sur un corner, Sebastiaan Bornauw a répliqué de la tête quelques instants plus tard, mais sa reprise a manqué de puissance pour inquiéter Nicolas Penneteau. Aux alentours de la vingtième minute, Alexis Saelemaekers a décoché un excellent centre et Francis Amuzu a tiré sur le montant. Dans la foulée, une frappe de Nany Dimata est passée d’un cheveu à côté. Sur un coup de coin, un heading de Dorian Dessoleil en a fait de même quelques instants plus tard. Les visiteurs n’en sont pas restés là et il a fallu un bon arrêt de Thomas Didillon pour empêcher Cristian Benavente de trouver le chemin des filets. Après une grosse demi-heure, son homologue carolo a lui aussi sorti un superbe double arrêt réflexe pour empêcher Sebastiaan Bornauw de marquer. Juste avant la pause, une tentative d’Alexis Saelemaekers a échoué dans les gants de Nicolas Penneteau. 0-0, score au repos.

Les Mauve et Blanc ont cependant touché au but dès la reprise. Bien lancé par Nany Dimata, Francis Amuzu ne se fit pas prier pour faire sauter le marquoir. Le donneur d’assist ne fut pas loin de se transformer en buteur à l’heure de jeu, mais l’envoi de Nany loupa le cadre et fila devant le but sans que personne ne puisse en profiter. Les occasions vraiment franches ont été plus rares en seconde période. À quelques minutes du terme, une tentative détournée de Yari Verschaeren n’est pas passée loin de faire mouche et les Carolos ont ensuite malheureusement égalisé. En toute fin du temps réglementaire, Sebastiaan Bornauw a en effet touché le cuir de la main dans le grand rectangle et l’arbitre a désigné le point de penalty. Cristian Benavente ne s’est alors pas fait prier pour offrir un point à ses couleurs : 1-1.

RSCA : Didillon, Saelemaekers, Najar, Bornauw, Lawrence (46’ Milic), Morioka (74’ Verschaeren), Kums, Sambi Lokonga, Dimata & Santini

Charleroi : Penneteau, Zajkov, Diandy (74’ Niane), Benavente, Marinos, Dessoleil, Nurio, Ilaimaharitra, Osimhen, Bruno (61’ Perbet) & Gholizadeh (53’ Henen)

Goals :  47’ Amuzu (1-0), 88’ Benavente (1-1, pen)

Lire plus

"Nous allons apprendre, nous allons progresser et nous allons bosser. Chaque revers ne fait que me motiver à travailler encore plus fort."

vincent kompany