Succès capital dans le Clasico

Ce dimanche, les Mauve et Blanc ont disputé le Clasico à Sclessin. Par rapport à dimanche dernier, Killian Sardella, Lucas Lissens, Jacob Bruun Larsen et Majeed Ashimeru (non repris en sélection) étaient remplacés dans le onze de base par Amir Murillo (de retour de suspension), Matt Miazga, Abdoulay Diaby et Francis Amuzu. Auteur d'une prestation très solide défensivement et offensivement, le Sporting a empoché trois points capitaux dans la course au top 4. Une victoire méritée pour une prestation aboutie, avec beaucoup d'intensité et d'enthousiasme dans le chef de nos joueurs, qui fait vraiment le plus grand bien au moral.

Après quelques minutes et dans une entame de rencontre très rythmée, Abdoulay Diaby n’est pas passé loin de profiter d’un coup franc de Kemar Lawrence en arrivant un peu trop tard pour couper la trajectoire du ballon. Les locaux ont alors répliqué par João Klauss, mais la reprise de l’attaquant brésilien a surmonté l’objectif. Après une vingtaine de minutes, Francis Amuzu – en véritable renard des surfaces – a profité d’une hésitation dans la défense liégeoise pour ouvrir la marque dans un angle pourtant extrêmement fermé : 0-1. Timon Wellenreuther s’est ensuite bien interposé sur un tir bondissant de Mehdi Carcela. Dans une première période avec une bonne intensité et un solide pressing, les occasions franches ont ensuite été rares, dans les deux camps d'ailleurs, en raison surtout de quelques imprécisions techniques. 0-1, au repos.

Les Anderlechtois ont d’abord bien contrôlé les événements en seconde période. Celle-ci avait pourtant commencé par une grosse frayeur, quand un dégagement de notre gardien a failli être contré au fond des filets par João Klauss. Nos couleurs ont dès lors bien répliqué grâce au duo Nmecha - Mukairu, mais ce dernier a finalement été signalé en position de hors-jeu. À vingt minutes du terme, Josh Cullen a délivré un bon coup franc qui a été repoussé dans l’axe et le jamaïquain Kemar Lawrence a décoché une superbe reprise de volée : 0-2. Mohamed Dauda, monté au jeu, a failli tripler la mise, mais c’est en fin de compte le Standard qui a relancé le suspense sur une très belle frappe enroulée de Selim Amallah, qui a terminé sa course en pleine lucarne. Ensuite, des tentatives de Jason Muleka, dans un sens, et Mohamed Dauda, dans l’autre, ont loupé la cible dans un dernier quart bien plus animé. Dans le temps additionnel, Lukas Nmecha et Francis Amuzu ont permis à Mohamed Dauda d'assurer les trois points : 1-3 !

Standard de Liège : Bodart, Siquet, Bokadi, Laifis, Gavory (68’ Sissako), Bastien (68’ Shamir), Cimirot (75’ Muleka), Carcela (60’ Tapsoba) Balikwisha (60’ Lestienne), Amallah & Klauss

RSCA : Wellenreuther, Murillo, Miazga, Delcroix (76’ Sardella), Lawrence, Cullen, Lokonga, Mukairu (66’ Bruun Larsen), Amuzu, Diaby (60’ Dauda) & Nmecha

Buts : 22’ Amuzu (0-1), 71’ Lawrence (0-2), 82’ Amallah (1-2) & 90+4’ Dauda (1-3)

Lire plus

75’ | OUT Adrien Trebel - IN Josh Cullen 🟣⚪ #COYM #STVAND