Le RSCA reste bloqué à 0-0 contre le STVV

Ce dimanche 30 septembre, le RSCA recevait la visite du STVV dans le cadre de la neuvième journée de Jupiler Pro League. Hein Vanhaezebrouck a titularisé d’entrée Zakaria Bakkali dans le trio offensif tandis qu’Antonio Milic faisait son retour dans l’axe central de la défense.

En première période, les deux équipes ont obtenu des occasions. Les visiteurs ont été les premiers à se montrer dangereux. La reprise de la tête de Boli est passée au-dessus de l’objectif. Dès la vingtième minute, les Trudonnaires ont été réduits à dix. Avec l’aide du VAR, l’arbitre a brandi la carte rouge à Ceballos. Quelques instants plus tard, le Sporting est passé tout près du but d’ouverture, mais Kenny Steppe s'est interposé sur la frappe d'Amuzu.

La seconde période n’a pas été très animée de part et d’autre. Il a fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir notre équipe se montrer dangereuse. Une frappe à distance de Zakaria Bakkali et une bonne tentative de Makarenko ont successivement inquiété l’arrière-garde visiteuse. Malgré une certaine pression exercée par les Mauve et Blanc, le score n'a plus jamais évolué et les deux équipes se sont donc quittées sur un score nul et vierge.

RSCA : Didillon, Sanneh, Vranjes, Milic, Saelemaekers, Trebel (70’ Makarenko), Kums, Amuzu (82’ Saief), Bakkali, Gerkens (60’ Dimata) & Santini

STVV : Steppe, Tomiyasu, Garcia Tena, De Sart, Botaka (73’ Endo), Bezus (88’ Kamada), Boli (84’ Legear), Asamoah, Ceballos, De Norre & Teixeira

Voir cette publication sur Instagram

#RSCA 0-0 STVV @ FULL TIME ⚽️ #COYM #ANDSTV

Une publication partagée par RSC Anderlecht (@rscanderlecht) le

Lire plus

Légende du club et attaquant iconique Luc Nilis est invité à suivre le noyau A du RSCA pendant quelques semaines et à partager son expertise.

Embedded thumbnail for Les 100 jours du coach Vincent Kompany
Vidéo
Il y a 100 jours, Vincent Kompany raccrochait les crampons pour devenir coach principal du RSCA. Il était grand temps pour une volée de questions posées par des experts plutôt critiques, ont estimé nos U10.