"La même importance que le Clasico"

Quelques jours après l’importante victoire contre le Standard à Sclessin, le coach Vincent Kompany a préfacé le quart de finale de la Croky Cup, tout aussi capital, face au Cercle de ce mercredi. Un match qu’il abordera certainement avec le même groupe que contre le Standard. Néanmoins, le T1 doit encore se concerter avec le staff médical concernant Hannes Delcroix, dont les premières nouvelles sont cependant bonnes (œdème). 

Selon le coach, le dicton "on ne change pas une équipe qui gagne", n’est pas primordial pour son groupe. "Je le dis souvent, c’est une question d’animation. Il faut savoir exploiter les forces et les faiblesses de son adversaire. Bien sûr, il y a toujours un profil de joueur qui sera plus confortable dans une position ou dans un certain système. C’est un équilibre à trouver entre le fait d’exploiter les faiblesses de l’adversaire et de mettre en avant les forces de ses joueurs. Mais le plus important, c’est de rester sur une lignée où nous nous créons beaucoup d’occasions sans pour autant en concéder. Nous devons aussi faire attention à la réalité de chaque adversaire. S'il offre certaines opportunités, nous devons les exploiter. Mais comme je le dis toujours, le plus important pour moi est l’enthousiasme et l’animation que proposent mes joueurs." 

"Des joueurs similaires aux nôtres" 

Le coach se méfie du Cercle Bruges, qu’il ne considère absolument pas comme une équipe pratiquant un bloc bas. "Le Cercle n’est certainement pas la définition d’un bloc bas. Cette équipe a des capacités athlétiques, un bon volume de jeu avec beaucoup de vitesse, même en défense centrale. Au bon moment, elle peut en effet aussi déclencher un très gros pressing. Leurs joueurs ont un peu le même profil que les nôtres : pas énormément d’expérience, beaucoup de talent et un bagage technique et athlétique assez important. Avec tout cela, le Cercle n’est donc certainement pas l’adversaire qui va mettre en place un bloc bas." 

"La Coupe est une priorité" 

Vincent n’a pas oublié la contre-performance d’il y a deux semaines au Cercle (NDLR : 0-0 en championnat). Son constat est sans appel. "Nous y avons pris un point et ne le méritions pas. Je considère ce match comme une défaite. J’espère que les joueurs auront la même envie que moi, en faisant parler le terrain. Ils doivent afficher la même mentalité que celle affichée contre le Standard. Ils ont suffisamment de qualités et de talent pour imposer leur jeu. C’est un match tellement important. À aucun moment, nous ne le prendrons à la légère. Pour nous, cette rencontre a la même importance que le Clasico. L’importance symbolique est peut-être la seule différence entre les deux matches. Et encore, j’en doute, car la Coupe est aussi une priorité pour nos supporters cette saison. Nous allons donc nous préparer de la même façon." 

Lire plus

75’ | OUT Adrien Trebel - IN Josh Cullen 🟣⚪ #COYM #STVAND