Défaite en déplacement à Mouscron

Ce samedi soir, le RSCA se produisait au Canonnier dans le cadre de la vingtième journée de Jupiler Pro League. Le nouveau coach Karim Belhocine a dû faire face à de nombreuses indisponibilités dans la ligne médiane et il a composé un onze pour le moins expérimental. Les Bruxellois se sont inclinés sur le score sans appel de 3-1.

Les Mouscronnois ont d’entrée pris les Mauve et Blanc à la gorge. En un quart d’heure, ils ont obtenu un avantage de deux buts grâce à une reprise de la tête piquée de Mbaye Leye et une superbe frappe à distance de Marko Bakic, lequel a ensuite encore frappé de peu à côté. Les visiteurs ont répliqué à l’approche de la demi-heure par l’entremise de Zakaria Bakkali, mais le gardien Jean Butez s’est alors très bien interposé sur son heading décroisé. Thomas Didillon a ensuite dû capter une tentative de Fabrice Olinga.

Dès la reprise, Pieter Gerkens a frappé dans un angle fermé, mais le portier s’est bien détendu. Le ballon a échoué une troisième fois au fond des filets anderlechtois, mais ce but a été annulé par une intervention du VAR. Au terme d’une action de Nany Dimata, un nouveau tir de Pieter Gerkens a été contré par la défense adverse. Sur un coup franc de Zakaria Bakkali, Nany Dimata a réduit la marque de la tête, mais l’espoir bruxellois a été de courte durée, car Mbaye Leye a vite décoché une seconde reprise de la tête imparable.

Mouscron : Butez, Dussenne, Olinga (71' Kuzmanovic), Mohamed, Leye, Benson (90' Mbombo), Bakic (73' Chibani), Gulan, Vojvoda, Van Durmen & Godeau

RSCA : Didillon, Saelmaekers (65' Kayembe), Vranjes, Bornauw, Cobbaut, Bakkali (88' Saief), Gerkens, Najar, Amuzu (65' Doku), Dimata & Santini

Goals : 7' Leye (1-0), 15' Bakic (2-0), 77' Dimata (2-1) & 80' Leye (3-1)

Lire plus

Black Friday

Black Friday c'est aujourd'hui et cela signifie des réductions intéressantes sur divers articles de notre webshop.

Parlons brusseleir
Le clasico, c’est Bruxelles contre Liège. L’une des meilleures façons de préparer ce match et de bien se mettre dans l’ambiance, c’est d’apprendre à parler brusseleir… Voici un mini-lexique footballistique bruxellois !