Carnaval de buts face aux Pandas

Ce dimanche soir, le RSC Anderlecht recevait le KAS Eupen au Lotto Park dans le cadre de la 27ème journée de Jupiler Pro League. Derrick Luckassen (blessé lors d’un coup direct reçu à Malines) et Jeremy Doku (suspendu pour la double carte jaune dont il a écopé derrière les casernes) étaient remplacés par Killian Sardella et Marko Pjaca, titulaire pour la première fois sous nos couleurs. Les Mauve et Blanc n’ont pas fait dans le détail et ils se sont imposés sur le score sans appel de 6-1. Un large succès qui les maintient dans la lutte au Play-Off 1.

Les Eupenois ont été les premiers menaçants quand Jens Cools a repris un coup franc de Danijel Milicevic, mais Hendrik Van Crombrugge n’a pas vraiment été inquiété. Ce fut leur seule opportunité en première période. Le Sporting a quant à lui touché au but sur sa première véritable occasion. Killian Sardella a bien lancé Francis Amuzu sur son flanc et celui-ci a décoché un centre rasant parfait pour Amir Murillo, lequel n’a pas laissé passer l’aubaine : 1-0. Au quart d’heure, Jordi Amat a été contraint d’accrocher fautivement Dejan Joveljic alors qu’il allait se retrouver en face-à-face avec le portier Ortwin De Wolf. Double sanction pour le défenseur central visiteur : carton rouge et penalty. Un coup de réparation transformé sans trembler par Michel Vlap : 2-0, la messe était alors déjà dite. D’autant plus que les Anderlechtois n’ont pas tardé à tripler la mise grâce à Marko Pjaca, qui a propulsé le cuir dans un but vide sur un caviar délivré par Michel Vlap. Les hommes de Franky Vercauteren n’ont pas relâché l’étreinte et Marko Pjaca a failli corser l’addition à la demi-heure. La finition du médian croate a alors été détournée par le dernier rempart visiteur sur... ses deux montants. Sur un coup de coin, Vincent Kompany a alors surgi magistralement de la tête pour faire 4-0, après seulement une grosse demi-heure de jeu ! Le premier goal du Prince depuis son retour dans le club de son cœur. À l’approche du repos, le keeper des Pandas s’est encore illustré sur un coup franc du médian autrichien Peter Zulj qui filait très clairement en pleine lucarne.

Le deuxième chapitre de cette rencontre fut évidemment une promenade de santé pour les Mauves en supériorité numérique. Sur un centre idéal de l’arrière droit panaméen Amir Murillo, particulièrement efficace dans ce registre tout au long de la soirée, Francis Amuzu a alors repris parfaitement le ballon de volée pour donner au score une allure de forfait : 5-0. Sans doute un peu jaloux de ses cinq coéquipiers buteurs, Dejan Joveljic a tenté à son tour de trouver le chemin des filets, mais sa tentative a malheureusement été bloquée par le keeper Ortwin De Wolf, sans lequel le décompte final aurait sans aucun doute été encore plus douloureux. Quelque peu somnolents après quelques changements (voir ci-dessous) et vu leur très large avantage, nos joueurs ont été surpris par Jonathan Bolingi dont la reprise de la tête sur un centre de Danijel Milicevic n’a laissé aucune chance à Hendrik Van Crombrugge. Mais les carottes étaient cuites depuis longtemps quand Zakaria Bakkali a inscrit le sixième et dernier but des Anderlechtois en fin de temps réglementaire. Il leur reste encore trois finales à jouer.

Come on you Mauves !

Buts : 9’ Murillo (1-0), 17’ Vlap (2-0, pen), 25’ Pjaca (3-0), 34’ Kompany (4-0), 52’ Amuzu (5-0), 77’ Bolingi (5-1) & 88’ Bakkali (6-1)

RSCA : Van Crombrugge, Kompany (75’ Kana), Vlap, Pjaca (64’ Bakkali), Cobbaut, Zulj (78’ Kayembe), Joveljic, Amuzu, Sambi Lokonga, Sardella & Murillo

KAS Eupen : De Wolf, Koch, Amat, Prevljak (75’ N’Dri), Ebrahimi, Bolingi, Verdon, Sowah, Beck (64’ Schouterden), Cools (76’ Ezaotolahi) & Milicevic

Lire plus

Le RSCA comprend les mesures qui ont été prises par le gouvernement afin d’empêcher la propagation du coronavirus et d’éviter que nos hôpitaux ne soient débordés. Le club est cependant déçu que le public ne puisse plus être le bienvenu dans le Lotto Park.