Aline Zeler : "Rester les pieds sur terre"

L'équipe première féminine du RSCA est en stage à Oliva, en Espagne, afin de préparer la seconde moitié de saison. Nous avons contacté Aline Zeler, détentrice du record de sélections (avec 100 caps) en équipe nationale, pour évoquer, notamment, son retour au club.

"J'ai décidé de revenir au RSC Anderlecht, car j'ai toujours conservé de bons contacts avec lui. Je connaissais aussi très bien le staff et, surtout, ses ambitions pour cette nouvelle saison. Ces différents facteurs m'ont donné envie de revenir dans cette équipe que j'avais quittée en 2009. Je suis décidée à tout faire pour l’aider à remporter ce titre qu'elle attend depuis tant d'années. Personnellement, il s’agirait déjà de mon neuvième. Je suis pleinement satisfaite de mon choix. Nous avons vraiment un groupe de qualité et beaucoup de choses ont changé depuis mon départ. Nous avons désormais la chance de pouvoir nous entraîner dans le complexe de Neerpede", se réjouissait-elle.

Aline apprécie l’organisation. "Nous sommes arrivées lundi en soirée et nous portions toutes le même costume. Ce sont des petits détails qui démontrent l'intérêt porté par le club à sa section féminine. Tout comme la chance que nous avons de pouvoir séjourner sept jours ici. Nous sommes dans un complexe hôtelier qui est fréquenté par toutes les grandes équipes sportives. Ce genre de stage, avec parfois trois entraînements par jour, est idéal pour préparer la seconde partie de saison. Nous sommes focalisées sur le foot et nous pouvons travailler la technique et la tactique. C'est un plus de pouvoir s'exercer en journée, ce qui n’est pas encore possible en Belgique. Les entraînements s’y déroulent en soirée, car les filles travaillent ou sont encore aux études. Et comme le soleil est en plus de la partie…"

L’arrière centrale joue un rôle capital. "Mon rôle est d'amener de la communication sur le terrain et en dehors. Pendant les séances, je n'hésite donc jamais à réveiller les troupes. Il faut toujours rester les pieds sur terre. Beaucoup de gens pensent, de l'extérieur, que nous allons facilement être championnes, parce que nous avons la meilleure équipe sur papier, mais il faut toujours continuer de bosser. Ce groupe est cependant à l'écoute et veut vraiment aller au bout des objectifs fixés, car ce titre pourrait être le premier de beaucoup de filles. J’essaie de beaucoup apporter au niveau du jeu, d’amener du calme en possession de balle. L’ambiance dans le groupe est optimale grâce au mélange de jeunesse et d’expérience. Et il y a pas mal de boute-en-train dans cette équipe…", rigolait-elle.

Pour conclure ce petit entretien, nous avons demandé à Aline comment elle envisageait son avenir dans le football. "Actuellement, je vis au jour le jour et j'aimerais vraiment réaliser les objectifs que le club s’est fixé pour cette saison. J'ai déjà réalisé de nombreuses choses pour le foot féminin, mais j'aimerais aussi consacrer plus de temps à ma famille, c’est très important pour moi."

Lire plus

Embedded thumbnail for "Il est minuit moins cinq"
Vidéo
Ce vendredi 16 février, les Mauve et Blanc se sont inclinés à Saint-Trond dans le cadre du match d'ouverture de la 27ème journée. Pieter Gerkens a répondu à nos questions.